Faster Today - le blog santé - cuisine- sport. En bref : lifestyle
Le blog santé - cuisine - sport... Lifestyle quoi !
Alcool et alimentation, petit point rapide
Cuisine

Alcool et alimentation, petit point rapide

Alcool et alimentation saine font-ils bon ménage ? Ha l’alcool… « La cause et la solution à tous nos problèmes dans la vie » résumait Homer (Simpson, pas le philosophe grec) il y a quelques années. Concrètement, comment les boissons alcoolisées font-elles grossir ?

Un apport calorique indéniable

Il faut tout d’abord savoir que l’alcool apporte des calories. Un gramme d’alcool apporte l’équivalent de 7 kcal. Ce qui est pas du tout négligeable quand on sait qu’un gramme de graisse apporte près de 9 kcal. La valeur calorique de ces deux éléments n’est donc pas très éloignée l’une de l’autre.

Sachez que quand vous demandez un verre d’alcool dans un bar, tous les verres proposés contiennent globalement une même quantité d’alcool. En effet, comptez 10 grammes d’alcool par verre. Ce qui va changer évidemment, c’est le volume entre un verre de vin et une dose de whisky. Le volume va changer, mais l’apport d’alcool sera le même. Ainsi, c’est l’équivalent de 70 kcal qui sont apportées par l’alcool par verre.

Dans un verre de boisson alcoolisée, il y a donc l’apport de calories issues de l’alcool. Mais il y aura également d’autres calories. Par exemple si vous ajoutez du sucre, du jus de fruits, du soda,… Il faut savoir que l’apport calorique d’une boisson alcoolisée n’est pas du tout négligeable. Les moins caloriques vont être le vin ou le champagne. L’équivalent calorique de ces deux boissons est à peu près de 80 kcal par verre. Mais ça peut monter à 150 ou 200 voir plus quand on a, par exemple, des cocktails qui associent jus de fruits et alcool.

Sachez aussi que si vous consommez de l’alcool avant de manger, votre organisme puisera d’abord son énergie dans les sucres présents dans votre verre. Ensuite, votre corps stockera les graisses du repas comme réserve pour plus tard étant donné qu’il a trouvé l’énergie qu’il lui fallait dans l’alcool. L’apéro n’est donc, hélas, pas la meilleure des choses…

Alcool et alimentation : risques et limites

Au-delà des risques bien connus de l’alcool sur l’organisme, notamment des risques favorisant des pathologies telles que la cirrhose par exemple en cas d’excès, on voit bien que les boissons alcoolisées peuvent déjà tout simplement contribuer à un excès de calories et donc à des problèmes de surpoids et d’obésité.

Les médecins conseillent donc d’éviter un maximum l’acool ou au moins de diminuer sa consommation pour éviter les effets négatifs sur l’organisme. Pour une femme, les quantités tolérées sont 20 grammes d’alcool soit l’équivalent de deux verres par jour. Pour un homme, elles sont de 30 grammes d’alcool soit trois verres par jour. Mais attention, ce sont des valeurs maximum. Moins il y a de consommation, mieux c’est !

Afin d’éviter d’avoir des effets néfastes sur l’organisme liés à l’alcool, les boissons alcoolisées ne sont absolument pas indispensables. Evidemment, pour une bonne santé, on encourage autant que possible d’essayer de les limiter au maximum.

Vous connaissez déjà les effets gênants de l’alcool sur l’organisme notamment liés aux pathologies et vous êtes maintenant informé du fait que l’alcool peut faire grossir et peut favoriser le surpoids et l’obésité.