Faster Today - le blog santé - cuisine- sport. En bref : lifestyle
Le blog santé - cuisine - sport... Lifestyle quoi !
Les bienfaits de l'ortie
Cuisine

Les bienfaits de l’ortie

Les bienfaits de l’ortie sont malheureusement souvent ignorés. Dans notre imaginaire et ça depuis l’enfance, l’ortie a mauvaise réputation et est souvent associée à quelque chose de désagréable : ça pique ! Pourtant, ses vertus sont réelles. Mais ses qualités nutritionnelles restent souvent, hélas, méconnues de tous. Rendons à ce végétal la place qu’il mérite !

L’ortie est riche en protéines

L’ortie fraîche contient 6 à 7% de protéines. Consommée en poudre (c’est-à-dire séchée), sa valeur protéique atteint les 30% ! De plus, sa composition en terme de qualité est exemplaire : elle contient tous les acides aminés dont notre corps a besoin, y compris ceux que l’organisme ne sait pas fabriquer (les acides aminés essentiels). Sa qualité protéique est donc idéale, puisqu’elle rejoint celle des produits d’origine animale.

Elle est aussi riche en minéraux et en vitamines

L’ortie fraîche contient 23mg de fer pour 100g (ou 100mg pour 100g d’ortie déshydratée). Cette composition impressionnante fait donc de cette plante le végétal le plus riche en fer, donnée intéressante pour lutter contre l’anémie! 

Avec presque 2g de calcium pour 100g d’orties fraîches (ou 8.5g pour l’ortie déshydratée), mais aussi potassium, magnésium, cuivre, l’ortie est un vivier de minéraux et de vitamines (A et C principalement).

Elle présente en outre des effets anti-inflammatoire et diurétiques. De plus, elle tonifie et purifie le corps. Elle peut donc tout à fait trouver sa place dans une cure de détox.

Cerise sur le gateau, elle est … gratuite ! Alors que nous avons l’habitude de la chasser car elle pique, cette plante devrait être conservée dans un coin de jardin puisqu’elle s’intègre tout à fait, dans un menu équilibré. On pourrait même presque l’associer aux fruits et légumes et à leurs bienfaits. Enfin un végétal gratuit à disposition !

Comment récolter et profiter des bienfaits de l’ortie ?

Plus elle est jeune, meilleure est-elle. N’hésitez donc pas à la couper au fur et à mesure de sa croissance, car les jeunes pousses sont nutritionnellement plus intéressantes.

Pour la cueillir, certains ont la technique et la ramasse sans gants. Je vous conseille tout de même de protéger vos mains avec des gants de cuisine. Munissez-vous d’un saladier, d’une paire de ciseaux ou d’un petit sécateur et remplissez votre récipient. Lavez-les puis découpez-les aux ciseaux avant de les faire cuire pour les consommer.

Enfin, si vous en récoltez trop d’un coup et que vous ne savez quoi en faire, vous pouvez les déshydrater pour en faire de la poudre (avec un déshydrateur) ou bien les cuisiner et congeler la préparation.